Aux anges

aux-angesAvec ces Anges, j’ai découvert un nouvel auteur, Francis Dannemark, que je n’avais encore jamais lu. C’est sur les conseils d’Isabelle d’Un autre Endroit et d’Yv que j’ai découvert ce petit bijou dont le bleu doux de la couverture annonce bien la couleur.

Pierre et Florian sont deux amis de jeunesse que la vie a éloignés. Lors d’une fête commune, ils renouent le lien, et quelques jours plus tard, Pierre propose à son ancien ami de l’accompagner lors d’une tournée de rendez-vous professionnels en Normandie.

Dans l’habitacle de la voiture, les deux hommes résument, chacun leur tour, les trente années écoulées, leurs regrets, leurs désirs, leurs peurs. Les surprises et les embûches semées avec facétie par l’auteur sur leur chemin vont les amener, doucement mais sûrement, à revoir leurs rêves et leurs ambitions pour les années à venir.

C’est un réel plaisir d’embarquer avec ces deux amis pour une tournée pas ordinaire. On croise des personnages secondaires ébouriffants et émouvants : la comtesse Emiliana, la belle Sarah, le chien Elie. On ne s’ennuie pas une seconde et on sourit souvent. Le seul défaut de ce roman : il n’est pas assez long! J’aurais volontiers fait durer le plaisir… Peut-être vais-je le relire?

En guise de conclusion, cette phrase de Brassaï lue en exergue du livre que j’aime beaucoup :

On se demande si la vie a un sens… et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.

Aux anges, Francis Dannemark, Robert Laffont

Les avis d’Anne et Aifelle

En prime, le morceau de jazz dont il est question dans ce livre. Et vous le savez, par ici, un livre qui fait référence au jazz, c’est forcément un bon livre… 😉

Peace Piece, by Bill Evans

28 réflexions sur “ Aux anges ”

  1. De cet auteur, j’ai lu et beaucoup aimé « l’homme de septembre », il y a un bon moment. Je crois bien que j’ai un autre de ses ouvrages dans ma PAL. Il faudrait que je le sorte de là, un de ces jours.

  2. Le lecteur ne marche pas chez moi, tant pis ! J’en ai lu trois de l’auteur, c’est celui-ci que je trouve le plus faible, donc tu vois, tu as de quoi découvrir et continuer.

  3. Ravi qu’il t’ait plu, tu peux passer aux autres de Francis Dannemark, et c’est marrant, en écrivant mon billet sur ce livre, je me suis mis le morceau de Bill Evans

      1. Oui, en fait je ne connaissais pas vraiment Bill Evans, j’aime le jazz, mais en général,quand je l’écoute (sur FIP par exemple) sans savoir qui est l’interprète ou le/la chanteur(euse)

      2. @ Yv : si tu as l’occasion écoute B Minor Waltz, du même. Et l’album You must believe in spring… rien que le titre, hein… 🙂

  4. pour dire le vrai, je craignais avec ce livre trop de bons sentiments …peut-être ai-je eu tort. Vais je revoir mon jugement?

  5. Juste une envie : vous dire merci, du fond du coeur.
    PS : Est-ce que ces « Anges » sont meilleurs ou moins bons que l’ « Histoire d’Alice… », par exemple? Un livre et un lecteur, c’est chaque fois une rencontre unique. Et que telle personne préfère ce roman-ci et telle autre aime mieux celui-là, ça me réjouit! Imaginez un peu que d’un coup tout le monde estime en chœur que CE roman est absolument le meilleur… Ce serait triste, n’est-ce pas? Et moi, je me connais, je me sentirais obligé d’aller retirer tous les autres des librairies et je n’oserais plus en écrire un nouveau… 😉
    Très cordialement.
    Francis Dannemark

    1. @ Francis Dannemark : et merci à vous d’être passé par ici. 🙂 C’est vrai, un lecteur, un livre et c’est à chaque fois une rencontre différente. Alors au diable les comparaisons… Et surtout, ne vous retenez pas d’en écrire un nouveau! A bientôt.

  6. Il y a quelques années, je suis tombé sur cette citation de l’un des vieux sages orientaux d’autrefois que j’aime tant : « La comparaison est une maladie de l’esprit », disait-il. La science a besoin des comparaisons, certes, mais je crois qu’il avait raison et cette phrase m’a souvent aidé; *** Un nouveau roman ? Il est écrit. Il a ceci de spécial que c’est une histoire écrite en duo avec Véronique Biefnot (auteur, récemment, de « Là où la lumière se pose » – roman dans lequel ses personnages et ceux de « Aux anges » se rencontrent…) Et comme nous avons pris un immense plaisir à écrire ce roman, nous en avons commencé un autre, qui est en bonne voie.
    A bientôt!
    Francis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s