Opération Sweet Tooth

IMG_3784Serena Frome est ce qu’on pourrait qualifier « une jeune fille de bonne famille ». Bien que passionnée par la littérature contemporaine – on est dans les années 70 – elle part à Cambridge faire des études de mathématiques. Par un concours de circonstances, elle est ensuite engagée par le MI5 – les services secrets britanniques – et obtient un rôle clé dans l’opération Sweet Tooth.

En pleine guerre froide, le gouvernement britannique doit faire face à un déferlement d’espions russes, aux premiers attentats de l’IRA et à des grèves de grande ampleur, renforcées par la crise du pétrole. Dans ces conditions, il est vital de favoriser des intellectuels qui ne sont pas tentés par la doxa marxiste. Tom Haley en fait partie et le MI5 décide de le subventionner, sans qu’il sache jamais d’où vient cette manne qui lui permet, pendant deux ans, de cesser de travailler pour se mettre à écrire.

C’est là qu’intervient Serena. D’abord chargée de le convaincre d’accepter la proposition qui lui est faite, elle tombe amoureuse du jeune écrivain. Commence alors une histoire faite de mensonges, de secrets, de trahison et de manipulation qui mène le lecteur par le bout du nez, jusqu’à la toute fin, qui s’ouvre sur une perspective inattendue.

Ce roman de Ian McEwan est riche de plusieurs niveaux de lecture. Riche aussi de réflexions sur l’écriture puisque l’auteur ne cache pas qu’il a glissé dans cette « Opération » de nombreux éléments autobiographiques. Ainsi, les nouvelles de Tom Haley, lues par Serena, ressemblent aux premières histoires publiées par McEwan. L’imbrication du vrai et du faux, la frontière ténue entre la réalité et la fiction, le délicat mélange des sentiments et du devoir donnent au récit de multiples dimensions.

Le lecteur est captivé, jouet impuissant et ravi entre les mains de l’auteur. Comme le serait une cible entre les mains d’un agent secret. Alors, écrivain ou espion, même combat? Le débat est ouvert…

Sweet Tooth, Ian McEwan

Le billet de Kathel qui a su me donner envie de lire ce livre. Et m’a même poussée à réserver Expiation à la médiathèque. Kathel, ton pouvoir de persuasion est grand… tu es une blogueuse dangereuse! 😉

18 réflexions sur “ Opération Sweet Tooth ”

  1. Ouf, c’est kathel qu est sur la sellette… ^_^
    J’ai beaucoup aimé, mais je manque d’objectivité, of course!

  2. J’attends la bibli ou plutôt le poche, car j’adoooore Ian McEwan ! Expiation est un des meilleurs, oui (comment, tu ne connais pas, ça alors, j’aurais cru) et Solaire, l’avant-dernier paru en français est jubilatoire aussi !

  3. Expiation, un grand moment de lecture. Celui-ci me fait aussi très envie mais j’ai déjà « Solaire » qui m’attend.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s