L’âge du doute

Il venait juste de trouver le sommeil après une nuit que pire que ça, il en avait eu rarement dans sa vie, quand il fut d’un coup aréveillé par un tonnerre qui fut comme un coup de canon tiré à cinq centimillimètres de son esgourde.

Première phrase du nouveau Camilleri et aussitôt le ton est donné. Le lecteur retrouve instantanément ce qui fait le sel des aventures du commissaire Montalbano.

IMG_20130310_153150Cette fois, tout commence lorsqu’une pluie redoutable coupe la route et que Montalbano se retrouve bloqué sur le chemin de Vigata. Dans la première voiture de la file, une jeune femme est elle aussi condamnée à attendre la fin du mauvais temps. Alors pourquoi ne pas suivre ce commissaire qui lui propose charitablement l’hospitalité? Ce qu’elle lui raconte alors que le café passe et que les vêtements sèchent va mettre Montalbano sur la piste de trafiquants internationaux. Entre temps, un cadavre défiguré aura été trouvé, Mimi aura séduit une quinquagénaire infatigable, Catarella aura défoncé la porte trente fois et Salvo se sera empêtré dans ses doutes et ses espoirs d’homme vieillissant.

Ce tome a un goût doux-amer. D’un côté, l’humour et la gourmandise du commissaire. De l’autre, ses rêves perturbés, ses mensonges à Livia et son inclination pour la belle Laura qui donne lieu à de nombreux échanges avec sa conscience. C’est que, comme tous les hommes, il vieillit, notre cher commissaire. Et cet âge du doute dans lequel il entre à reculons l’oblige à faire un bilan qui le met mal à l’aise. La farce, imperceptiblement, vire à la tragédie.

Un bon cru qui ne déçoit pas mais laisse sur la mémoire une mince pellicule de nostalgie…

L’âge du doute, Andrea Camilleri, Fleuve Noir

7 réflexions sur “ L’âge du doute ”

  1. je voulais acommenter le livre de vosseigneuries en pirsonne pirsonnellement j’avoulais dire que ce fut avec un grandissime ‘ppétit que j’adévorai la nouvelle ‘venture nouvellement assortie du dottor ‘ndréa Camillieri.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s