Le jardin secret

J’ai découvert la plume de Frances Burnett chez ma grand-mère, alors que j’allais y passer mes vacances d’écolière, avec ce classique de la collection Rouge et Or, Petite Princesse.

P1040144

Aussi, quand j’ai retrouvé le nom de cette auteure parmi les classiques de la littérature enfantine anglaise, j’ai eu envie de télécharger sur ma liseuse un autre titre. The Secret Garden me semblait receler de belles promesses. Et force est de reconnaître qu’il les a tenues!

Mary Lennox, dix ans, est la fille d’un couple installé aux Indes. Ses parents n’ayant ni le goût de l’éducation, ni de temps à lui consacrer, elle est élevée par des servantes entièrement soumises à ses ordres. Une épidémie de choléra la laisse brutalement orpheline et contrainte de partir vers la Grande-Bretagne, pour aller trouve refuge dans l’immense manoir d’un oncle qu’elle n’a jamais vu.

Là, au contact de la nature, d’un vieux jardinier et d’un rouge-gorge, elle va prendre conscience des changements induits par sa nouvelle situation, sur son esprit aussi bien que dans son corps. La mention d’un jardin oublié et interdit va stimuler sa curiosité naturelle d’enfant et l’amener à faire la connaissance du jeune Dickon, pour qui la faune et la flore des Moors n’a aucun secret. Et ce n’est que le début car la jeune Mary n’est pas au bout de ses suprises… Le manoir aux cent pièces lui réserve également une étonnante découverte.

C’est avec un plaisir indéfinissable que je me suis plongée dans cette histoire à hauteur d’enfant. L’auteur a su décrire avec beaucoup de justesse et d’empathie la curiosité, la lucidité et l’innocence de cette petite fille qui se découvre en même temps qu’elle découvre le monde. L’omniprésence de la nature, l’existence de ce jardin secret, l’épanouissement de l’amitié sont les trois fils conducteurs de ce récit qui sait aussi ménager suspens et rebondissements.

De l’émotion, un peu surannée peut-être mais sans mièvrerie, des images gaies et lumineuses, à l’image du rire qui fuse des enfants ainsi qu’une intéressante réflexion sur l’éducation : voilà ce que vous trouverez peut-être, vous aussi, si vous découvrez la clé qui mène à ce jardin secret…

Frances Burnett, The Secret Garden. Téléchargeable gratuitement dans divers format pour liseuses électroniques. En prime, la bande-annonce du film qui en a été tiré.

19 réflexions sur “ Le jardin secret ”

      1. Oui, l’histoire est belle et au cinéma la petite actrice qui interprète Mary est vraiment bien. En plus Maggie Smith … et puis le jardin ! un classique à ne pas rater à mon avis.

  1. Ouh Petite princesse, mais je possède exactement le même livre!!! Ah ces illustrations… J’ai adoré l’histoire, tu penses bien!

  2. Petite princesse était un de mes livres préférés quand j’étais enfant. Je n’ai pas lu le jardin secret. J’aurais bien aimé qu’il me tombe dans les mains aussi, lors de mon enfance. Mais il n’est pas trop tard pour rattraper ce manque,heureusement :0)

  3. J’ai découvert très tardivement que le Jardin Secret et Petite Princesse étaient des livres… J’ai pour ma part été élevée avec la série Princesse Sarah, ma petite soeur est une inconditionnelle du Jardin Secret, et je n’ai jamais lu les livres ! Je crois que ça va faire partie des choses à rattraper pour moi (encore !) 🙂

  4. Tu me rappelles mon enfance! j’ai lu Petite princesse dans la collection qui figure sur cette image. Quant au Jardin secret, je ne l’ai découvert que lorsque mes filles étaient petites et j’ai beaucoup aimé aussi. J’ai vu le film aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s