Bambois, la vie verte

81168439_oC’est le billet d’Aifelle qui m’a donné envie de lire ce livre. Et en plus, elle a eu la gentillesse de me le prêter!

C’est peut-être une forme d’atavisme. Il me semble qu’on porte tous en nous ce rêve d’une vie simple, en harmonie avec la nature. Une vie qui aurait l’odeur des fougères, le goût de la pluie et la couleur d’un ciel plein d’étoiles.

A la fin des années 60, Mélu et Pagel, à peine majeurs, décident de s’installer dans les Vosges, dans une ferme, pour y élever brebis et agneaux. Ils veulent quitter la ville, vivre d’artisanat et d’agriculture, être leurs propres maîtres.

De la recherche du lieu idéal jusqu’à l’aboutissement du projet, le livre de Claudie Hunzinger  raconte cette utopie devenue rêve puis réalité. Mais entre les erreurs des débuts, les aléas météorologiques, l’absence de confort, le manque chronique d’argent et la solitude, il faut posséder un grand stock de joie de vivre pour faire face à toutes les difficultés qui s’amoncellent.

Malgré tout, le plaisir et le désir éclatent à toutes les pages de ce court récit. La prose est riche, belle, poétique souvent. Ce n’est presque plus un livre que le lecteur a entre les mains, mais un cœur qui palpite. Et la force d’évocation de l’auteur est telle qu’il m’a semblé, plusieurs fois, sentir la forêt vosgienne.

A moins que ce ne soit parce que je l’ai lu à Noël, pas très loin du sapin… 😉

En tout cas, si vous rêvez encore de cabanes, de maisons pleine d’animaux, si vous aimez faire la sieste dans le foin (ou plus si affinités… ) je ne saurais trop vous recommander cette lecture qui vaut tous les discours écologistes. Le côté rasoir en moins…

Bambois, la vie verte, Claudie Hunzinger, J’ai lu. 

18 réflexions sur “ Bambois, la vie verte ”

  1. Snif, j’laurais bien lu… Mais bon, j’en ai d’autres (pff, Hap et Leonard, c’est rude, mais en VO ça passe mieux heureusement)(m’en reste un à lire)
    Pour en revenir aux basiques essentiels, tu sais, Poppy. Ma louloute à moi quand elle fut opérée, juste deux mini incisions au niveau des ovaires, et pfou, vite fait! Et c’est une excellente décision, car je peux te dire que les matous sont hyper actifs actuellement… (beurk l’odeur de pissou)

    1. @ Keisha : on ne peut malheureusement pas tout lire… Et c’est parfois dur de renoncer à certains livres. J’espère que tu t’amuses bien avec Hap et Leonard. Du même auteur, je viens d’en lire un en VF plutôt carabiné aussi! La Poppy se porte comme une altesse royale. De toute façon, chaleurs + possibilité de petits labradors qui courent partout, je n’étais pas prête à endurer ça!

    2. De mieux en mieux, les prouesses vétérinaires ! (Ma Plume a été opérée et avortée en même temps, parce que son ancien proprio l’avait laissée sortir…pff, inconscient) et elle a presque couru partout tout de suite (le lendemain, allez, j’exagère) Et c’est vrai que tout le petit monde félin autour de chez moi sent déjà la montée de la sève… Bon, cela dit, il a l’air bien, ce bouquin, à défaut de le trouver en bibli ou en bouquinerie, j’aimerais lire La survivance.

      1. @ Anne : c’est le forum des amis des animaux ici! 😉 Bambois, c’est vraiment une bouffée de rêve et d’oxygène mais aussi une façon de vivre qui ne peut convenir qu’à très peu de gens…

  2. J’ai entendu l’auteure à une émission de radio et elle m’a paru vivre en décalage avec son temps… Oui, à une vie proche de la nature mais en dehors de la société, peut-être pas (en tout cas, pas moi !).
    Dans cet esprit-là, je viens de lire « ici ça va » de Thomas Vinau et j’ai adoré !

    1. @ Sylire : j’avais lu un autre titre de T. Vinau et beaucoup aimé aussi. Pour en revenir à Bambois, tout n’est pas rose, bien évidemment et l’auteure le dit à la fin mais il y a un vrai souffle dans cette histoire, de beaux rêves et c’est tellement bien écrit!

    1. @ Le Papou : bien sûr, tout n’est pas idyllique, loin de là mais l’attention portée à la nature, aux rythmes des saisons, aux animaux sont des choses avec lesquelles on devrait peut-être renouer…

  3. Depuis la lecture du billet d’Aifelle il me tente moi aussi… On se fait toute une idée de cette vie verte, mais je ne suis pas sûre que ça serait vraiment pour moi… En tout cas le livre oui, mais il ne semble plus disponible. Je vais peut-être aller faire un tour sur A..zon (tu ne me croiras pas si je te dis que je n’ai jamais commandé aucun livre sur internet et pourtant c’est vrai :0)

    1. @ L’or des chambres : c’est une expérience à découvrir et on trouve quelques exemplaires d’occasion, en effet. Ce sera l’occasion d’une première peut-être, cet achat! 😉

    1. @ Kathel : je n’ai pas envie de retour à la nature, non plus mais je trouve l’expérience étonnante et j’avais envie d’en savoir plus. Comme je le disais au Papou, on gagnerait peut-être à porter une plus grande attention au monde végétal et animal. Mais de là à retourner au lavoir laver mon ligne, non… 😉

  4. C’est marrant parce que je suis en train de lire Les saison et les jours et c’est un peu la même ambiance version US dans le sud profond avant la guerre de sécession. On vit dans des cabanes en bois, on plante du maïs et des légumes, on élève le bétail et les femmes ont une quinzaine d’enfants. La petite maison dans la prairie, quoi !

  5. Ca sent un peu migration vers le Larzac et odeur de bergerie ! Pourquoi pas ? J’aime la nature, profondément mais j’aime aussi mon petit confort, déjà quand j’ai une micro-coupure E*F je râle, alors….
    Et Poppy m’a l’air pleine de fougue !!! 😀

  6. Heureuse qu’il t’ait plu ! comme les commentateurs(trices) du dessus, je m’intéresse à ce genre d’expérience, mais pas au point de la tenter moi-même. Il faut dire que son enfance l’avait bien préparée à cette vie-là (tout le monde n’a pas un père qui l’emmène passer la nuit dans la forêt à regarder les étoiles !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s