L’ile des chasseurs d’oiseaux

Tout d’abord, merci à Kathel qui, par son billet, m’a donné envie de lire ce roman. Je n’ai pas regretté le voyage sur l’île de Lewis…

L’inspecteur Fin Macleod vient de perdre son enfant et voit son couple battre de l’aile. Est-ce pour cette raison qu’il accepte d’aller enquêter sur l’île de Lewis, à propos d’un meurtre dont le modus operandi ressemble à un autre commis à Edimbourg? Car aller là-bas, sur cette île battue par les vents et la mer, imprégnée par un protestantisme à la limite de l’intégrisme, c’est retrouver la terre de son enfance et tous les souvenirs qui vont avec…

Il a quitté Lewis depuis dix-huit ans et laissé beaucoup de choses en suspens derrière lui. L’enquête l’amène à retrouver ses vieux amis, ses anciens ennemis, ses amours mortes. Elle le plonge dans l’atmosphère paradoxalement éventée et confinée de cette île où tout le monde se connait, où les ragots courent plus vite que le vent. Cette île dont la spécialité est d’envoyer une fois par an un groupe d’hommes sur un rocher, An Sgeir, à cent kilomètres de toute côte, pour tuer des milliers d’oisillons Fous de Bassan.

Fin Macleod comprend peu à peu que l’enquête qu’il mène est double car tous les fils, passés et présents, semblent se croiser pour former un nœud inextricable. Il cherche un tueur mais il cherche aussi à comprendre cette chose obscure qui vient de son enfance et que sa mémoire a enfoui.

Magistralement construit, mené avec maestria, mêlant l’enquête aux souvenirs de Macleod, parsemé de superbes et vivantes descriptions de l’île et du rocher où partent chaque année les chasseurs d’oiseaux, ce roman policier est un grand roman. A lire absolument!

L’île des chasseurs d’oiseaux, Peter May, Babel Noir.  

19 réflexions sur « L’ile des chasseurs d’oiseaux »

  1. Oh pinaise, tu me fais envie… Bon, comme ce n’est pas la première fois qu’on m’en dit du bien, je finirai bien par craquer! Le côté insulaire me tente bien… ça doit donner une sacrée atmosphère.

  2. Oh la, la, il est si bien que ça? Je le note pour après la période des prix alors.
    Je lis ton message sur ta livebox. Même aventure pour moi et depuis j’ai perdu une bonne partie de mes référencements et beaucoup de liens, bref un cafouillis énorme qui ne trouve pas encore de solution satisfaisante; On se sent alors bien déconcerté, c’est vrai.

  3. Je réponds à la place de Clara : oui, un tout dernier vient de sortir et apparemment il est encore meilleur que les deux premiers. Je n’en ai lu aucun (j’y compte bien !) mais nous en avons parlé au comité de lecture. Je crois que je suis la seule à n’avoir lu aucun.. Elles adorent toutes !

  4. Devant tant d’enthousiasme je m’incline et je le note mais je ne sais pas quand je le lirai, pourtant tu en manges à tous les repas, c’est bon signe !!! 😀 C’est quoi ta livebox ??? (à part la Box d’internet bien sûr^^)……………

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s