Dis-moi comment tu écris…

J’avais envie de partager avec vous ces lignes lues dans la revue XXI dont je vous recommande fortement la lecture. Il s’agit d’une interview d’Ohran Pamuk, écrivain turc à qui l’on doit notamment Neige, Mon nom est rouge et Le livre noir.

Interrogé à propos de son rythme et de sa façon d’écrire, voici ce qu’il répond :

Actuellement, je travaille sur l’île de Büyakada, au large d’Istambul. Je m’endors chaque nuit à 22h30 pour me lever à 6h30. Je nage un peu et j’écris. Ecrire quand le monde est silencieux est un tel bonheur, vous oubliez les tracas du monde! J’ai la nature d’un moine et je suis un moine heureux quand mon imagination, libre, me satisfait.

En général, je travaille ici, à ce bureau, devant le Bosphore, mais je peux travailler n’importe où, à New York, dans les chambres d’hôtels… C’est une grande joie d’être écrivain et de se trouver emporté dans l’écriture d’un roman au point de n’avoir en tête, au moment de se coucher, que votre histoire. Quelques heures plus tard, au réveil, en pyjama devant un café, l’esprit encore un peu embrumé, je m’assois et je me plonge dans l’écriture.

J’écris tout à la main, c’est important. J’ai toujours été lent, je peux y passer huit ou dix heures mais j’écris, en moyenne, une page par jour. J’ai essayé d’utiliser l’ordinateur, mais mes habitudes étaient trop ancrées. Garcia Marquez a réussi à basculer. Pas moi. Le manuscrit et le papier sont importants.

Et vous, vous arrive-t-il d’écrire? Quand? Comment? Etes-vous papier ou clavier? Rapide ou lent? N’hésitez pas à laisser votre petit grain de sel dans les commentaires. Ça m’intéresse… 🙂

A lire également dans le numéro 17 de cette revue XXI, un récit édifiant de Jean-Yves Moyart, le célèbre Maître Mo dont j’aime bien suivre le blog de temps en temps. Et tout plein d’autres choses qui vous passionneront et surtout vous réconcilieront avec la presse française… Tiens, d’ailleurs, je crois bien que je vais m’abonner.

23 réflexions sur “ Dis-moi comment tu écris… ”

  1. Me réconcilier avec la presse française, çà va être dur … je ne connais pas cette revue, on la trouve en kiosque ? Intéressantes les réflexions Ohran Pamuk. Il m’arrive de coucher ma colère ou ma douleur sur le papier, façon de parler parce que j’utilise l’ordi, je vais beaucoup plus vite.

    1. @ Aifelle : XXI est une revue trimestrielle, sans publicité aucune, avec un contenu éditorial varié et surtout dense. Je te recommande une visite de leur site. La revue est vendue chez les libraires, chez certains marchands de journaux. Le mieux, c’est peut-être d’y jeter un œil? C’est vrai que quand on est habitué au clavier, on a du mal à repasser au papier. Ça m’arrive parfois mais ma main n’est plus habituée à tenir le stylo pendant des heures! 😉

  2. Hum, connais pas cette revue…
    Pour écrire , j’ai beaucoup utilisé papier stylo… mais maintenant, c’est ordi! Quitte à imprimer si je dois envoyer en courrier « La poste ».
    Ton blog it : euh, il date de quand, ce bulletin météo? Aurais tu un micro climat?
    Les bibliothécaires : oh oui (soupirs) certains exagèrent…

    1. @ Keisha : of course, microclimat! A vingt mètres de la mer, l’influence océanique, c’est pas du pipeau! 😉 Tu ne connais pas non plus cette revue? Ah mais alors, tâche d’y jeter un coup d’œil à ta prochaine viste en librairie ou chez ton marchand de journaux. Les articles sont fouillés, originaux, contrairement à la plupart des autres quotidiens ou périodiques français… Causette, au rayon féminin, n’est pas mal non plus mais trop superficiel à mon goût dans le traitement des sujets.

  3. Hum, tu veux tout savoir…alors, parce que c’est toi et O.Pamuk ( toujours pas remise de la lecture de Neige -) : j’écris essentiellement sur l’ordi et rapidement. Mais je suis lente parce que perfectionniste. J’aime avoir un temps d’oubli pour la relecture, et je chipote chacun des mots même si je sais que mes phrases sont trop longues. Pour les écrits plus perso, c’est le carnet, tout le temps, n’importe où, des notes, des images, des questions, parfois un mot, des émotions, pour tromper une attente un peu angoissante, pour raconter.

    1. @ Emmyne : un temps d’oubli, oui, pour essayer d’avoir un regard neuf ou presque sur ce qu’on a écrit. Surprise parfois quand on a vraiment oublié et qu’on se dit, tiens, j’ai écrit ça, moi? 😉 J’aime bien cette image de « chipoter » chacun des mots. C’est très parlant! Merci pour ton message.

    1. @ Amélie : tu as très bien fait! Comme le disait l’autre jour Angélique Villeneuve :

      « Mille auteurs, mille cuisinières, mille mères et autant de façons de faire… »

  4. J’aimerais bien pouvoir aller nager tous les matins moi aussi mais l’hiver, c’est carrément impossible! Et l’été, jusqu’à présent, j’ai eu la flemme. Mais quel bonheur ce doit être… Il faudra que j’essaie. Je suis clavier plus que papier, sauf pour le journal que je tiens épisodiquement et mes plans, fiches et autres documents de travail où il s’agit de prendre des notes. J’ai parfois la nostalgie de la plume qui glisse sur le beau papier… Je ne chipote pas trop sur les mots, pour reprendre la formulation d’Emmyne. Je devrais peut-être mais j’aime assez l’idée que ça coule, naturellement… Mon rythme, c’est cinq pages par jour, environ. Parfois trois, parfois dix. Et plus j’avance, plus je sens qu’une certaine régularité m’est précieuse. Quand je suis en phase « réflexion », l’écriture me manque. Et quand je suis en phase « écriture », je me dis « mais quelle folie!… Je ne devrais pas dépasser l’étape du plan…

  5. Pour répondre à ta question (très intéressante d’ailleurs), je suis mixte ! Mais j’avoue que les premiers jets sont d’abord sur papier, tout, de la plus petite note à de longs textes et ensuite quand je tape, je corrige, je « chipote » également, je refais une phrase, bref j’essaie de faire au mieux mais le papier avant tout !
    J’irai voir ta revue tout à l’heure, ici aussi le soleil brille et il fait 2°, je vais en profiter pour faire un tour de jardin car demain, neige en vue !

    1. @ Asphodèle : oui, tu vois, autant d’écrivains que d’écritures et de petites manies… 🙂 J’aime bien découvrir ce genre de choses et lire les avis des uns et des autres sur ce sujet. Si je trouve d’autres écrivains qui s’expriment là-dessus, j’essaierai de reproduire leurs propos dans mon blog. Parfois, il y a aussi de bonnes idées à piocher. Bonne bataille de boules de neige demain alors!

  6. Ce n’était pas le 5 Février que devait recommencer l’atelier?
    J’ai beaucoup écrit sur papier mais maintenant que je connais l’ordinateur, je n’écris plus autrement. On peut revenir sur ce qu’on a écrit, corriger , déplacer des paragraphes, introduire de nouvelles idées sans avoir à recopier chaque fois!
    Par contre pour la lecture, je suis restée papier (pour l’instant). J’aime tellement les livres.

    1. @ Claudilucia : si, si, c’est bien le 5. Et aujourd’hui, nous sommes le 4… donc tout va bien! 😉 Comme tu dis, le traitement de texte c’est vraiment pratique. J’aurais du mal à m’en passer, moi aussi… Et pour la lecture, je suis comme toi. Ma seule entorse : les livres audio de temps en temps…

  7. je suis papier plus que clavier, j’écris assez vite une fois l’idée trouvée, le fil conducteur en tête. Quand je passe au clavier, je transforme quelques passages ou rajoute des choses. Pour le moment j’écris dans le cadre d’ateliers et n’ai pas encore décidé de faire d’un de mes courts textes une histoire plus longue…

  8. Après avoir lu tous les com’ et leur réponse, c’est mon tour ! Et bien moi, en dehors des billets et des mails, je n’écris pas. Mais sans l’ordi, impossible car moi-aussi je chipote. Je peux écrire d’une traite un billet mais je reprends tout une fois fini. Je r^eve d’avoir le temps de participer à tes aleliers d’écriture. Mais il me faut faire des choix. Un jour peut-e^tre. Ca me titille de plus en plus.

    1. @ Sylire : l’ordi sauve les chipoteuses! 😉 Et les autres… Oui, je sais que ton temps est compté… mais un jour peut-être. Si tu viens lire les sujets et que l’un d’eux te plait particulièrement, c’est peut-être l’occasion de te lancer…

  9. J’adore lire, mais je n’écris pas du tout ! Je suis stérile à ce niveau là ! 😉
    J’aime beaucoup l’article que tu as sélectionné. Cet auteur nous fait partager une sorte de plénitude lorsqu’il évoque sa démarche de création…

  10. Merci de m’avoir fait connaitre cette revue que je ne connaissait pas. Mais il faut dire que je ne suis pas très revue littéraire, de même pour les émissions.
    En ce qui me concerne, l’écriture se fait sur papier. Je ne sais pas pourquoi j’ai toujours besoin de bouger quand j’écris, dans l’appartement, voir aller faire un tour dehors. C’est très bizarre, ce n’est pas très pratique, je vous l’accorde alors imaginez avec un ordinateur. Et puis avoir un papier et stylo dans le sac m’aide à retenir quelques phrases avant qu’elles ne s’envolent.
    Par contre pour la lecture j’adore être confortablement installée et sans bouger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s