Le signe de K1

Encore une fois, une lecture estampillée « ados » m’a réservé une belle surprise. Une des bibliothécaires de DZ m’avait parlé de ces deux tomes avec un air gourmand… Il n’en fallait pas davantage pour me donner envie de les lire. C’est chose faite.

L’histoire début en 2322. Dans la communauté de K1, réfugiée dans les Hauts Monts du Karakoram, scientifiques et chercheurs viennent de mettre au point un système qui pourra peut-être éviter que les derniers milliers d’habitants de la Terre ne périssent sous les eaux dont le niveau ne cesse de monter depuis des dizaines d’années.

Ce projet – appelé Protocole de Nod – consiste à envoyer vingt-deux Pionniers en … 2020! Une fois installés, ils seront chargés de préparer le rapatriement de leur concitoyens dans le passé. Ils espèrent pouvoir alors agir pour transformer l’Histoire et éviter les catastrophes qui ont abouti à la mort de millions d’humains.

Kane Adamsohn débarque donc à Médiola, dans le sud de la France, avec sa femme et ses deux enfants. Ils changent de nom et apprennent à se fondre parmi les habitants pour mener à bien leur mission. Mais quelques mois après leur arrivée, une épidémie étrange se développe, faisant de nombreuses victimes. Et lorsqu’enfin, cette épidémie commence à perdre du terrain, c’est à une vague de violence inexplicable que doivent faire face les autorités.

Peu à peu, Kane Adamsohn comprend que le président de K1, Tubal-K, ne lui a peut-être pas tout dit et que ses desseins sont peut-être bien plus sombres qu’il ne l’imaginait…

Mêlant aventures, voyage dans le temps, pouvoirs paranormaux, histoire d’amour et manipulation politique, les deux tomes du Signe de K1 se dévorent en quelques heures. Les rebondissements se succèdent, ne laissant pas de répit au lecteur. Les personnages (et leur évolution) sont captivants. Enfin, la réflexion sur ce qu’une société fait de sa jeunesse et sur la violence et les moyens de la combattre constitue un fond riche qui donne beaucoup d’épaisseur au récit.

Alors, laissez-vous tenter…

Le signe de K1, tomes 1 & 2, Claire Gratias, Soon, 15€90

8 réflexions sur “ Le signe de K1 ”

  1. Oh je note avec gourmandise ! En général, les romans SF ados me plaisent pas mal (je devrais essayer plus de SF adulte, ok ok) et Claire Gratias, j’en ai un bon écho grâce à mes élèves qui ont lu « Breaking the wall » (en lien avec le Mur de Berlin).

    1. @ Anne : Ah, tiens, je n’ai pas lu Breaking the wall… Quant à lire de la SF, ce n’est pas trop mon truc mais si on me conseille quelque chose, j’essaie d’écarter mes préjugés, pour quelques heures! 😉

      1. J’essaye de faire pareil, et c’est Cachou qui me conseille et me déniaise sur le sujet (j’en aimême acheté un ou deux n poche, héhé)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s