L’hiver des lions

Jan Costin Wagner vit la moitié du temps à Francfort, l’autre en Finlande. Ses histoires sont écrites en allemand mais se passent à Turku, en Finlande. Son héros – Kimmo Joentaa – est commissaire. Il a perdu sa femme et semble inconsolable.

Sans famille, il préfère passer la soirée de Noël au commissariat plutôt que dans le silence et la solitude de sa maison. Excepté sa rencontre avec une femme qui prétend avoir été violée, il ne se passe pas grand-chose, jusqu’à ce qu’un collègue l’appelle : on vient de retrouver le corps sans vie du médecin légiste dans un bois enneigé. Rien, dans la vie de la victime, n’explique ce meurtre… jusqu’à ce que le lendemain, Kimmo apprenne la mort d’un célèbre fabricant de faux cadavres pour le cinéma. Aucun point commun entre les deux hommes si ce n’est qu’ils ont participé tous les deux à un talk-show, à la télévision…

Cette émission constitue la seule piste du commissaire…

Encore une fois, un livre pris au hasard et encore une fois, une bonne surprise. On s’attache très vite à ce Kimmo, tout en retenue et en douceur, qui essaie de faire son travail sans jamais brusquer ceux qu’il a en face de lui. Le souvenir de sa femme le hante mais il ne sombre pas dans un état dépressif, comme le Wallander de Mankell par exemple. Calme, patient mais aussi capable de sortir de sentiers battus pour envisager les plus improbables hypothèses, Kimmo Joentaa est parfois regardé un peu bizarrement par ses collègues qui, pourtant, connaissent ses manières…

– Oui, mais désormais, nous nous concentrons uniquement sur les évènements les plus récents, dit Joentaa.

– Et pourquoi? demanda Grönholm.

– Je ne sais pas, répondit Joentaa.

– Une réponse à la Kimmo Joentaa, dit Grönholm.

L’intrigue tient la route et le lecteur n’a pas envie d’en perdre une miette. Les pages se tournent presque toutes seules. Pas de doute : ce flic venu du froid risque de faire une sérieuse concurrence à Adamsberg, Hole et les autres…

L’avis d’Yv

L’hiver des lions, Jan Costin Wagner, Editions Jacqueline Chambon (chez qui on attendrait moins de coquilles… )

28 réflexions sur « L’hiver des lions »

  1. Voilà un bout de temps que j’ai noté son précédent livre traduit en français « Le silence », il m’a l’air intéressant aussi.

  2. J’ai déjà du mal à suivre avec tous ces polars venus du froid … et en voilà un nouveau qui semble prometteur 😉 Tsst, tsst, je n’y arriverai jamais 😉 mdr !

  3. Chouette, décidément nos sommes attirées par les mêmes polars… et nos découvertes sont encourageantes : j’ai beaucoup aimé Lune de glace avec le même Kimmo Joentaa

    1. @ Claudialucia : ah, super! Et heureusement qu’il n’y a pas d’atelier ce prochain week-end sinon Wens aurait encore eu un contrat à remplir… 🙂 J’espère que vous y ferez de belles rencontres!

  4. Wagner, je suis pas arrivée à le voir au festival de Villeneuve! Quand je voulais lui acheter son livre il était je ne sais où! Alors vlan! Vengeance! je n’ai pas pris son bouquin et maintenant je le regrette! Mais sinon j’ai brûlé la carte bleue pour découvrir les scandinaves.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s