Impressions du Portugal

Tout d’abord il y a le voyage. Pendant plusieurs mois, on consulte les blogs et les guides. On tire des plans sur la comète. On cherche un point de chute et un endroit sympa pour faire une étape. On s’organise. Et puis vient enfin le jour du grand départ. Coffre chargé, maison fermée, on taille la route…

Cela fait déjà trois fois que je vais au Portugal. La première, c’était en 1980, j’allais rentrer en sixième… La seconde, à Lisbonne, en 2003, pour mon anniversaire de mariage. Et la dernière cet été. Le pays a considérablement évolué entre ces deux « bornes temporelles »… De mes premières vacances là-bas, j’avais gardé l’image de cet homme et de cette femme, âgés tous les deux, pauvrement vêtus et tirant sur un chemin de terre un âne récalcitrant. Aujourd’hui, le quartier des Nations, le plus moderne de la capitale portugaise ressemble à ça :

La ville ancienne, elle, a gardé tout son charme. C’est un vrai plaisir de s’y promener, le nez en l’air, pour admirer les maisons, les tramways jaunes si célèbres, les azulejos qui ornent les façades.

Une petite fatigue? Il suffit de s’arrêter dans l’une des nombreuses pâtisseries pour retrouver un peu d’énergie en dégustant des pasteis de nata avec un café délicieux (d’ailleurs, à ce propos, si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi en France le café des bars est si dégueulasse… Au Portugal, en Espagne, en Italie, il est délicieux… Alors quoi?).

Etre touriste, dans ce pays est un vrai plaisir… Les commerces sont ouverts tous les jours et même tard le soir. L’alimentation est à un prix défiant toute concurrence que ce soit au restaurant où l’on peut manger du poisson frais pour 25 € pour deux ou au marché (70 centimes le kilo de tomates quand il est à 3 euros à DZ…). On se sent bien accueilli, les gens font des efforts pour se faire comprendre. Et puis les trottoirs ne sont pas minés par des crottes de chien comme chez nous… A la plage, on trouve des cônes en plastique qui servent de réceptacle à mégots pour les fumeurs : le sable reste propre! Des poubelles de tri, on en voit partout : sur les plages, dans les centres commerciaux, devant la baraque à frites… Tout n’est pas nickel mais on sent que de gros efforts sont faits…

La petite ville où nous étions – Ericeira – resplendissait de couleurs quand le temps était au beau (il ne l’a pas été tous les jours… Portugal/Bretagne, même combat!). Parfois, on se serait cru à Douarnenez : petites maisons de pêcheurs dans des ruelles qui sentaient bon la sardine grillée le soir, mélange des verts et des bleus, plages aux eaux transparentes… Même le crachin semblait breton… Les balades, les déambulations au hasard des rues étaient un vrai régal.  A Obidos, j’ai vu se dessiner la carte de mondes nouveaux sur les murs des maisons…

Ma petite visite guidée s’arrête là. Je pourrais encore vous parler des musées, des quartiers populaires qui sentent la soupe qu’on appelle là-bas caldo verde, du parfum des eucalyptus qui bordent les routes… Il y a tant à dire! Avant de terminer, je tiens à vous montrer la bibliothèque du château de Mafra. 85 mètres de long… ça fait rêver n’est-ce pas?

Mais c’est dommage, je ne pense pas qu’on y trouve le dernier Nothomb…

En guise de conclusion, je n’ai qu’une chose à dire : pour saisir tous les charmes de ce petit pays, le mieux, c’est encore d’y aller… Vous savez ce qui vous reste à faire l’été prochain! Ou celui d’après. Ou celui d’encore après…

42 réflexions sur « Impressions du Portugal »

  1. un texte qui donne envie de découvrir ce pays… je fais suivre l’adresse à une amie qui se demandait si elle n’allait pas y faire un tour maintenant…

  2. après yulenka, c’est toi qui me donne envie de partir au portugal…magnifiques photos, lumières, maisons…pour tes enfants dis toi qu’ils auront peut être envie à la trentaine de repartir avec vous ^^
    contente de te retrouver par ici !

    1. @ Lucie : un pays qui a du chien et du charme! Si mes enfants repartent en vacances à la trentaine avec moi, ce sera pour me donner leurs marmots à garder pendant qu’ils iront s’éclater… pas d’illusions! 😉

  3. Pas pour moi dans les prochaines années : nous avons trop de « projets de vacances » en cours et à venir ! Ceci dit, je retiens l’idée pour… après ! Bon retour à Douarnenez !

  4. C’est vrai que ça donne envie ! Merci pour ce partage, ces belles photos et des commentaires si bien écrits… (Et tu sais, personnellement, je trouve que ce n’est pas grave pour le dernier Nothomb…)

  5. Je n’y suis jamais allée (honte!) mais un jour un jour…
    Pour le café, je ne sais pas, je n’aime pas, mais sache qu’en Amérique c’est du jus de chaussette, j’en ai bu une gorgée par erreur, on dirait du thé…

  6. C’est beau comme tout et çà donne envie d’y aller. Et je retrouve ta patte d’écriture entre deux, tu nous ferais aller n’importe où sorcière ! Il faudra que j’en parle à mon banquier. Je ne bois pas de café, mais dans ma rue j’ai un bar à cafés où il semble très bon.

  7. Ta nouvelle bannière viendrait-elle de la bibliothèque du château de Mafra ? 😉 Moi j’étais tombée en extase devant les cuisines avec de gigantesques cheminées du château de Sintra. J’adore aussi Lisbonne, on prendrait rien que pour le plaisir le tramway bringuebalant, mais je ne connais pas le quartier moderne.

  8. Vraiment, tu donnes me envie ! (sauf quand tu évoques le climat. J’avoue que je le supporte bien chez moi mais que quand je quitte la Bretagne, j’espère du mieux).

  9. Cela m’a vraiment l’air sympa et beau, ce pays ! Alors sa visite est prévue mais tant qu’on a les minettes, les voyages ne sont pas de mise … ce sera pour dans quelques années !

  10. Oh la la que de souvenirs le Portugal ! Beaux les azulejos n’est-ce pas ? 😉 Je me souviens du choc quand on quittait l’Espagne désertique, même pas dix kilomètres après nous croisions des paysans dans des champs verdoyants avec…des chapeaux ronds !!! Mais ça remonte à…très loin. Un de mes souvenirs marquants c’est Couimbra et ce mini village à la taille des enfants ! Je ne sais pas s’il existe toujours car quand j’y suis retournée en 95 c’était dans l’Algarve. C’est un beau pays ! Et tu nous mets l’eau à la bouche, vilaine…

  11. P.S. : j’adore ta bannière, j’ai fait une photo (pas si nette) avec les vieilles encyclopédies Quillet du grand-père et quelques autres vieux livres, c’est tout à fait ça !

  12. Je suis d’accord ! Les expressos français sont assez infects. Je me souviens avec nostalgie d’un petit café au goût de noisette bu à Rome. Finalement, l’été prochain, ce sera peut-être l’Italie…

  13. Formidable! Tu nous fais faire une belle promenade en photos.. je garde aussi de très bons souvenirs de mes voyages au Portugal, le premier ayant eu lieu aussi pour moi dans le début des années 80. A l’époque on pouvait descendre dans des palaces pour des sommes modérées (enfin, pour des français!) C’est vrai que le pays a bien changé depuis mais il n’a pas encore rattrapé son retard économique par rapport à la France.

    Petite question : Tu vas reprendre l’atelier du Skriban? Tu vois comme nous (avec Wens) sommes sans pitié pour te remettre au boulot!

  14. J’ai accompli un contrat à Lisbonne- sous payé du fait de la crise- des bretons en goguette, en mal de vinho verde…boulot simple, expéditif…donc à Dimanche: Rodaïres… La FRANCE a besoin de vous! Vive Dz ! vive la Bretagne et la Duchesse Anne!

  15. tes photos me donnent très envie d’y retourner! je garde un excellent souvenir de nos deux semaines + passées là bas, de Lisbonne à l’algarve, en passant par Evora et plein d’autres villes. Les couleurs, les paysages, l’architecture manueline si particulière…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s