Un petit tour et puis retourne à ses moutons…

Un petit billet en vrac comme cet été breton qui alterne soleil et crachin…

Côté lectures, de belles surprises piochées dans le rayon jeunesse de ma médiathèque.

Mes deux Allemagne, de Anne C. Voorhoeve se déroule en 1988. Ce roman raconte l’histoire de Lilly, jeune allemande de l’Ouest dont la mère décède. Désormais, sa seule famille, c’est Lena, sa tante qui vit en RDA avec son mari et ses enfants. Lilly va tout faire pour les rejoindre – passer le mur dans le sens Ouest/Est n’est pas forcément facile non plus… – et découvrir alors un pays différent, des conditions de vie qu’elle n’imaginait pas et une famille dont elle ne savait rien. C’est un roman sensible et intelligent qui aborde les thèmes de la famille, de la loyauté, de la conscience (politique entre autres). L’héroïne est attachante, à la fois culottée et fragile…

Le monde attend derrière la porte, de Pascale Maret aborde la question de l’intégrisme religieux avec beaucoup de délicatesse et d’habileté. La jeune Sarah vit dans une famille Rigoriste. Les Rigoristes suivent des règles très strictes et cherchent à réduire au minimum le contact entre les membres de la secte et le monde extérieur, que celui-ci passe par les romans, le cinéma ou l’amitié. Mais Sarah en mûrissant supporte de moins en moins bien cet enfermement. Le monde extérieur l’attire et elle remet peu à peu en cause les fondements même de sa communauté. Un roman sans temps mort qui amène le lecteur à réfléchir.

Le monde de Marcelo, de Francisco X. Stork. Marcelo est un jeune homme de dix-sept ans atteint d’une forme d’autisme qui lui rend difficile la communication avec les autres. Un été, son père, à la tête d’un cabinet d’avocat, lui demande de venir travailler avec lui afin de le confronter au « monde réel » et de l’amener à faire des progrès dans ses relations à autrui. Marcelo, après quelques réticences, accepte. Au service du courrier, il travaille avec Jasmine, une jeune fille qui ne le traite pas comme un attardé. Il fait de gros efforts pour s’adapter au monde qui l’entoure. Il va aussi découvrir un dossier que traite le cabinet et qui l’amène à s’interroger sur les notions de Bien et de Mal. Aidé de Jasmine, il mène une sorte d’enquête et découvre que la Vérité n’est pas forcément confortable. Un roman qu’on lit d’une traite et un personnage principal d’une grande humanité. Je le recommande à tous, ados et parents…

Côté vacances, une belle randonnée assortie d’un pique-nique en famille. Nous étions du côté d’Audierne, un morceau du GR 34 que nous aimons bien. Au retour, une jolie plage nous a fait de l’œil et nous nous sommes baignés. La mer était à peu près aussi chaude qu’en avril… c’est à dire qu’elle devait faire 14 °… Mon fils y a trempé les pieds puis décrété qu’il allait falloir l’amputer…

Et puis je continue à m’amuser avec ma machine à coudre. J’ai fait deux sacs sympas pour ranger mon bazar…

Enfin, côté roman, telle une fourmi, je progresse dans mes corrections. J’ai l’impression d’être incapable de prendre le moindre recul, au moins pour le premier tiers que j’ai déjà beaucoup lu. La suite réussira peut-être à me surprendre un peu. Le titre que j’avais choisi étant déjà pris, j’ai intitulé mon histoire « L’ombre du séquoia »… Ça ne me satisfait pas complètement mais faute de mieux pour le moment… J’ai deux projets qui me trottent dans la tête et créent parfois des interférences. L’impression de partir dans toutes les directions mais de n’avancer dans aucune… Heureusement, c’est juste une impression!

Bonnes vacances!

43 réflexions sur “ Un petit tour et puis retourne à ses moutons… ”

  1. 1) bravo pour les sacs : splendides !!!
    2) ta rando donne envie, que c’est beau chez toi !! vivement dans 3 semaines ! euh si tu pouvais m’enlever ce crachin d’ailleurs…
    3) quant à ton roman je me doute qu’il est compliqué de prendre du recul…on sature de ses propres mots et ils semblent vidés de toute substance…

  2. Elle est froide chez toi la mer, mais qu’est-ce qu’elle est belle ! Tu t’actives, tu t’actives, côté roman laisse-le peut-être poser, là c’est encore trop frais. Je crois que c’est Hubert Nyssen qui conseille de laisser un manuscrit au placard 6 mois et de le reprendre seulement après. Je ne pense pas à aller piocher dans la lecture « jeunes » pourtant il y a de très bonnes surprises on dirait.

    1. @ Aifelle : il s’agit d’un premier nettoyage, après je fais lire et je laisse reposer un peu… C’est mieux en effet. Le tout est de trouver le bon timing pour être encore suffisamment dans l’histoire… Je me connais, je vais avoir envie de passer très vite à autre chose! La patience… j’apprends mais c’est dur! 😀

    1. @ Fransoaz : pourquoi pas? Mais alors ce serait un tirage très limité et il faudrait que je fasse des progrès parce que dans les détails, c’est pas encore ça… 😉

  3. A la façon de Lucie 😉
    1- Bonne nouvelle pour le roman Mes deux Allemagne, je l’avais noté depuis une éternité, tu le rappelles à mon bon souvenir !
    2 – les enfants sont formidables, ils ont le sens de la formule : j’ai survécu aujourd’hui à THE expo parisienne dinosaure, parce que tu comprends, le fiston, lui,  » j’y suis jamais y aller  » ( prononcer gnaler o)
    3 – Pour le roman : de nombreux auteurs racontent avoir un roman en tête alors qu’ils en écrivent un autre, certains ajoutent que c’est mauvais signe quand ce n’est pas le cas…

  4. Comme Aifelle, je crois que laisser reposer un roman avant de faire les corrections est ce qu’il y a de plus efficace. J’avais commencé, j’ai saturé, pour finir par ne plus rien voir, y compris les fautes les plus énormes… Bravo pour la couture : tu sembles avoir tous les talents !! (Jalouse, moi ? Non, à peine !! 😉 )

    1. @ Amélie : comme je le disais à Aifelle, pour le moment c’est un nettoyage, pour rendre le manuscrit lisible… je le laisserai sans doute reposer après. Tous les talents, sûrement pas… C’est juste que je ne tiens pas en place! 😉

  5. tes sacs sont supers, j’ai un petit faible pour le 2e, et tu as l’air d’avoir su profiter du beau temps 🙂
    tes lectures m’ont l’air sympathique, mais je suis déjà plongée dans plusieurs lectures. Pour le 7, les négociations avancent doucement mais sûrement : le patron est ok, reste les parents (qui n’ont pas prévu grand chose de l’été mis à part profiter de la nouvelle piscine alors ça devrait aller).
    pas d’excitation sur ton roman, comme les autres le disent : je laisserai reposer, pour tenter d’avoir du recul que tu as du mal à avoir aussi vite après l’écriture. j’aime beaucoup ton titre, même s’il est à défaut d’un autre.
    profite bien de tes vacances malgré le temps maussade. bises et à bientôt !

    1. @ Constance : merci… Les activités manuelles, la lecture et l’écriture pour les jours de pluie. Les balades et les baignades pour les jours de beau temps. La vie idéale quoi! Tu aimes mon titre? Bon, un vote, un! On pourra voir une photo de cette piscine? Quand est-ce que tu fais une blogo- fiesta? 😉

      1. si le centre bretagne vous dit à partir de dans deux semaines, quand vous voulez. je peux même vous faire découvrir Pontivy sous un beau jour et vous amenez profiter du beau cadre du lac de Guerlédan. mais il faut avouer que le plan H me botte plus : je sors un peu de chez moi pour aller dans un autre trou que je pourrai par contre voir sous son meilleur jour, n’y vivant pas 😉
        pour le titre : quand ton roman aura trouver son éditeur, tu pourras lui proposer un sondage sur internet auprès d’un public de lecteurs 😉

      2. @ Constance : bon, le plan H cette année et le plan C l’année prochaine peut-être 😉 Pour le titre, c’est la future éditrice qui parle? 😀

  6. Ah, le doute des grand écrivains ! C’est normal!!!

    Mais non, tu avances dans la bonne direction même sur les GR.
    Le deuxième sac est magnifique , j’ai un faible pour le tissu..

    Je viens de terminer un roman jeunesse de MS Roger, génial ( comme d’habitude). Il est temps que j’aille à la biblio pour en piocher d’autres !

  7. C’est bien dis donc des vacances « actives » et la météo on compose ! Tu composes plutôt bien ! En couture, je t’admire car je suis nullissime (un ourlet et un bouton et je suis fière !!).
    J’aime aussi le titre du roman même si je n’en connais pas le thème : la relecture et le recul sont aussi difficiles que l’écriture parfois, le doute s’installe ! Alors oui, laisse reposer en pensant déjà à autre chose c’est bien ! Ca nous fera du bon pain, bien levé !!^^Moi, mes nouvelles, à force de reposer, se sont endormies je crois, il va falloir que je m’y remette un de ces jours !! 😉

    1. @ Leiloona : si, si je vais faire une pause mais je fais un petit nettoyage avant, histoire de pouvoir faire lire le truc à mon mari, qui est toujours mon premier lecteur… 🙂

  8. Pour ce qui est du temps, ici dans le Nord, le crachin domine.
    Bravo pour les sacs, je suis d’autant plus admirative que j’ai deux mains gauches 😦

  9. Le virus de la couture t’a atteinte… Je te préviens, il n’y a pas de vaccin ! Moi, je me suis lancée dans une série de tuniques : une romantique pour ma grande, une tonique pour ma petite et deux plus discrètes pour Bibi. Je pourrai te passer le patron, il est super facile à utiliser. Pour ton roman, une petite pause serait peut-être la bienvenue, histoire de laisser les « choses » se décanter.

    1. @ Armande : oui, le virus, je crois bien que je l’ai attrapé, même si pour le moment, je me contente de réalisations modestes… 😉 Une tunique super simple? Je veux bien essayer! Quant au roman, je corrige un peu, donne à mon chéri et puis ensuite, je laisse décanter…

  10. Tu ne chômes pas : lectures, corrections de ton roman, balades (et baignades … brrr, quel courage !) et couture (j’adore particulièrement ton sac vert) … tes journées font plus de 24heures, n’est-ce pas ? C’est ça ton secret ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s