Guerre sale

Lorsque le corps de Florian Vidal est retrouvé, atrocement brûlé, un pneu autour du cou, au bord d’une piscine, le commandant Sacha Duguin et son équipe sont mis sur l’affaire. Vidal, un avocat d’affaires parisien, était en effet l’homme de Richard Gratien, marchand d’armes et proche du pouvoir. Lola Jost, ex-commissaire à la retraite, ne devrait être aucunement concernée par l’affaire. Sauf que le mode opératoire du meurtrier ressemble furieusement à celui qui a tué l’un de ses hommes quelques années auparavant. Le lieutenant Kidjo est mort dans d’atroces souffrances, un pneu autour du cou et jamais personne n’a pu élucider ce meurtre barbare. Avertie de cette étrange coïncidence, l’ex-flic, aidée de son amie masseuse et strip-teaseuse Ingrid Diesel, va se remettre en selle, sans autorisation, n’hésitant pas à venir brouiller les pistes, sous le nez même de Duguin…

C’est au cœur même de ce que l’on appelle la Françafrique que nous plonge, sans ménagements, Dominique Sylvain avec ce nouveau roman policier. Si les personnages sont connus – on les a croisés notamment dans Passage du désir – l’intrigue, elle, est tout fraîche, coriace et bien documentée. Entre les hautes sphères du pouvoir qui craignent que certaines affaires juteuses et sensibles ne soient portées à la connaissance du public et mettent des bâtons dans les roues des enquêteurs, les juges qui voient là l’occasion de régler de vieux dossiers ou de se mettre sur le devant de la scène, les véreux, les corrompus de tous bords, les minables qui ont peur de ce qu’ils savent et les désaxés, le tableau est criant de vérité. Quant aux personnages, je les ai trouvés particulièrement réussis et crédibles – ce qui n’était pas le cas dans les deux précédentes histoires, mettant en scène Lola Jost, que j’avais lues.

Si vous voulez un polar bien noir et réaliste, qui vous plonge au cœur même d’un des problèmes de notre « beau » pays, un polar qui vous fera trépigner d’impatience jusqu’au coup de théâtre final, Guerre Sale est le livre qu’il vous faut!

J.M Laherrère a été lui aussi conquis par cette lecture.

Je remercie Dialogues Croisés, encore une fois!

Guerre Sale, Dominique Sylvain, Viviane Hamy.

12 réflexions sur “ Guerre sale ”

  1. Merci pour ce billet !
    J’aime beaucoup cette auteure … et j’adore ces deux personnages,
    Un roman à lire … une auteure avec un style d’écriture créatif … une romancière à découvrir !

  2. J’avais lu un roman mettant ce duo en scène (La fille du samouraï). Je n’avais pas du tout accroché et malgré que tu dises que ce tome soit meilleur, je ne suis pas tentée.

    1. @ Aifelle : j’ai trouvé celui-là vraiment supérieur aux précédents avec Lola et Ingrid… et on peut les lire sans ordre véritable, ce n’est pas tellement gênant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s