Instructions pour sauver le monde

Les quatre protagonistes de cet étrange roman ont en commun d’être malmenés par la vie. Matias, chauffeur de taxi, vient de perdre sa femme et il s’accroche à la douleur de son deuil de toutes ses forces, persuadé que la vie ne vaut plus d’être vécue avec plaisir puisque Rita n’est plus là pour la partager avec lui. Daniel, médecin urgentistes, s’englue dans sa médiocrité : médecin passable, mari raté, il se console en vivant une deuxième vie dans le jeu bien nommé Second Life. Cerveau, vieille intellectuelle alcoolique, oublie avec application dans les vapeurs de l’alcool comment l’amour a un jour irrémédiablement gâché sa vie. Enfin, Fatma, jeune femme d’origine africaine, qui a survécu à la guérilla, à l’exil et au proxénète qui l’emploie, essaie, tant bien que mal, de survivre et de vivre dans ce monde de brutes. Ces quatre anti-héros vivent à la marge de la vile de Madrid où sévit alors, un curieux tueur en série qui s’en prend aux personnes âgées. L’assassin du bonheur…

Instructions pour sauver le monde est le récit de ces destins qui se croisent et se mêlent, même, parfois. Ce pourrait être aussi « instructions pour survivre au monde »… Chacun de ces quatre éclopés de la vie va, à travers diverses péripéties, comprendre le prix de la vie, apprendre à saisir ou non les opportunités qui s’offrent à lui et peut-être contribuer à rendre ce monde un peu meilleur car si l’univers, c’est l’entropie, la vie, elle pourrait être synonyme d’ordre, voire de bon ordre…

J’ai été sensible au maillage de hasards et de coïncidences, créé par l’auteur, qui font se rencontrer ces personnages improbables, se croiser leurs vies ébréchées, pour que, peut-être ensemble, ils puissent trouver une autre voie. Par contre, j’ai été déçue par l’ensemble de l’histoire. Je me suis parfois ennuyée, j’ai passé des pages. J’ai trouvé les personnages un peu outrés, presque caricaturaux et pour finir, peu développés… L’histoire m’a parue très statique et le prétexte du tueur en série assez artificiel. Ce n’est donc pas un coup de cœur pour moi, loin de là… Ce n’était peut-être pas le bon moment pour moi pour croiser la route de Matias, Daniel et les autres…

Les avis enthousiastes de Clara et  Keisha.

Instructions pour sauver le monde, Rosa Montero, Métailié.

18 réflexions sur « Instructions pour sauver le monde »

  1. Je vais te faire confiance sur ce roman, car je viens de lire un livre que tu te sentais seule à ne pas avoir aimé, et j’ai été parfaitement d’accord avec toi (billet pour bientôt !)

  2. M’enfin ce n’est pas bien, Gwen! Ce roman est merveilleux…
    Ceci étant, je suis parfois aussi le vilain canard, alors..;

    1. @ Keisha : c’était lundi, je n’avais pas envie d’être gentille… Non, en fait, je pense que j’avais lu tous vos bons billets et je m’attendais à quelque chose de plus drôle et de plus punchy!

    1. @ Choupynette : je vais te faire la même réponse qu’à Keisha : j’en attendais autre chose, d’où la déception… On ne devrait jamais lire les billets très enthousiastes de blogueuses! 😉

  3. Ah, jusqu’à présent, je n’avais lu que des avis positifs (allant du coup de coeur à l’agréable moment de lecture). Je garde sur ma LAL mais je ne pense pas le lire dans l’immédiat (et puis, ce ne sera qu’un emprunt à la biblio alors si je n’accroche pas parce que ce n’est pas le bon moment pour moi non plus, pff, je le ramènerai !)

  4. ah, ces blogueuses…sont enquiquinantes avec leurs billets! 😀
    Mais je te rejoins: une lecture après avoir lu des billets très élogieux, on a beaucoup de chance d’être déçue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s