La Trilogie Berlinoise

Bernie Gunther est détective privé à Berlin. Quand cette Trilogie commence, l’Allemagne est en plein dans les préparatifs des Jeux Olympiques de 1938 et les nazis, essaient, tant bien que mal, de donner au monde une image présentable… La Trilogie se clôt en 1947 sur les ruines de la ville et le séjour prolongé de Bernie à Vienne.  Les intrigues imaginées par Philip Kerr sont dignes des grands du roman noir mais ce qui rend le livre encore plus passionnant, c’est le contexte historique. Car ici, les seconds rôles ont pour nom : Heydrich, Himmler et Gœring.

Au-delà d’un travail de recherche sans doute formidable, Philip Kerr parvient à rendre l’atmosphère particulière de cette période terrible et son personnage, Bernie, qui tente, malgré le contexte, de rester « humain », devient emblématique de ces Allemands qui, pris dans un engrenage mortifère, n’ont pas eu d’autre solution que d’essayer de survivre sous ce régime dément. Et comme ses concitoyens, il éprouvera après la guerre la culpabilité de tout un peuple…

Je ne vais pas me lancer dans un résumé des intrigues et préfère vous laisser découvrir par vous-mêmes ces trois romans captivants… Sachez seulement, si vous êtes amateur de polars, que cette Trilogie vaut vraiment le détour. On y trouve tous les ingrédients habituels et nécessaires à la réalisation d’un bon polar mais aussi beaucoup plus que ça…

Voilà ce qu’était devenue Berlin sous le gouvernement national-socialiste : une vaste demeure hantée pleine de recoins sombres, d’escaliers obscurs, de caves sinistres et de pièces condamnées, avec un grenier où s’agitaient des fantômes déchaînés qui jetaient des livres contre les murs, cognaient aux portes, brisaient des vitres et hululaient dans la nuit, terrorisant les occupants, au point qu’ils avaient parfois envie de tout vendre et de partir. Pourtant, la plupart se contentaient de se boucher les oreilles, de fermer les yeux et de faire comme si tout allait bien. Tout apeurés, ils parlaient peu, faisaient mine de ne pas sentir le tapis remuer sous leurs pieds, et les rares fois où ils riaient, c’était du petit rire nerveux qui accueille poliment les plaisanteries du patron.

L’avis de mon ami Richard qui m’avait bien donné envie de découvrir ce livre… Et il avait raison! 😉

La trilogie Berlinoise, Philip Kerr, édition du Masque, 24€

 

30 réflexions sur “ La Trilogie Berlinoise ”

  1. Deux fois que j’entends parler de cette « Trilogie berlinoise » et je la note avec intérêt dans ma LAL. L’époque évoquée m’intéresse particulièrement et si en plus, on a une bonne intrigue policière pour le même prix, pourquoi se priver? 😉

  2. La période me semblait intéressante. Je suis donc heureux que le Père Noël ait sélectionné ce titre dans ma liste pour le mettre sous mon sapin. Petite question à la vue de ce « pavé » : as-tu lu la trilogie d’une traite ou en trois fois ?

    1. @ ICB : au départ, je pensais lire en trois fois et puis j’ai succombé à l’humour du personnage et j’ai tout lu d’une traite… Et là, je suis en train de lire le quatrième tome de la trilogie! 😉

  3. j’ai lu récemment Une douce flamme (billet programmé) et j’ai adoré!!! cela se passe en Argentine…toujours avec Bernie. j’ai beaucoup aimé tout le côté recherche historique, et Bernie, quel personnage!!!

    1. @ Choupynette : Là, je suis dans La mort entre autres, même auteur, même personnage principal et je compte bien poursuivre avec Une douce flamme… C’est vraiment une très bonne série et le contexte historique est passionnant.

    1. @ Keisha : toi qui lis des pavés épais comme des parpaings, tu as peur d’une trilogie? :-O Non, je t’assure, on ne voit pas les pages passer tant c’est captivant… et tu seras sans doute sensible à l’humour ravageur de Bernie!

  4. Je l’ai déjà noté depuis un moment mais il semble qu’un bon nombre d’usagers de la biblio soient eux aussi intéressés car il est tout le temps sorti, ce livre !!! mdr !

  5. Bonjour mon amie Gwenaëlle,

    Je suis très content que tu aies apprécié la trilogie. C’est toujours plaisant et motivant de voir que ce que l’on a écrit peut avoir un impact sur quelqu’un d’autre.
    Et quand c’est une amie, en plus … !
    Ça double le plaisir.
    Bonne journée et bonne lecture.
    PS Merci d’avoir mis le lien vers mon site !

    1. @ Richard : merci d’avoir fait le voyage du Québec jusqu’à la Bretagne, Richard! 😉 Je continue avec La mort entre autres… et toujours cet inénarrable Bernie! A bientôt!

    1. @ Aifelle : désolée, la fréquentation de Bernie nuit à mon sens de l’humour… Il y a la Triologie Berlinoise mais ce ne sont pas les seules aventures de Bernie… Viennent ensuite La mort entre autres, Une douce flamme et peut-être d’autres que je ne connais pas.

  6. J’ai lu le premier tome il y a des années… du coup je me souviens seulement qu’il m’avait plu mais je n’ai pas le courage de le relire pour poursuivre.

  7. Je l’ai déjà noté, mais, à chaque fois que je le croise en librairie, le côté pavé me fait peur… enfin, surtout, parce que j’ai par ailleurs 3 livres empruntés à la bibli, 2 partenariats et 1 livre voyageur, sans compter la PAL ! 😉

  8. J’ai craqué, je me le suis acheté samedi dernier. A force de voir parler de certains titres sur les blogs, ma PAL augmente dangereusement, mes emprunts en bibliothèque suivent une courbe exponentielle (et donc ma PAL souffre, mes envies augmentent, quel cercle vicieux mais tellement délicieux !!)
    On n’est pas obligé de lire les trois en suivant ?

    1. @ Anne : les histoires sont indépendantes les unes des autres mais se suivent chronologiquement donc c’est bien de les lire dans l’ordre mais pas forcément à la suite… La tentation est partout sur les blogs! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s