Journal d’hiver (2)

Lundi 27 Décembre

Pluie. Je voulais aller photographier le Scarweather, le bateau-phare rouge qui flotte, tel un emblème dans le Port-Rhu mais un crachin typiquement breton m’en a empêchée. Dans les villes tournées vers la mer, traînent toujours sur les quais, sur les plages, tout un fatras d’objets abandonnés, mis au rebut, des cordages, des filets, de bouées, des casiers, des coquilles de noix et du bois flotté, qui donnent parfois d’étranges photos où l’on perçoit l’œuvre du temps, de l’homme, des éléments. J’aime bien partir en chasse, sans idée pré-définie et tomber, comme ici, sur ces fragments qui racontent des vies. Mais la pluie. La pluie. La pluie qui, quand elle s’y met, joue les pestes et compromet toute sortie. A la place j’ai lu et fait des billets. Point de côté et Bonheur Fantôme, d’Anne Percin. Deux gros coups de cœur à la suite. Et puis Le Baiser dans la nuque, d’Hugo Boris, écrivain recommandé par Sébastien. Là aussi, un moment d’intense émotion. Alors qu’importe l’eau qui dégouline puisque les livres sont là et que le feu jette ses lueurs ambrées…

 

Mardi 28 Décembre

Brest. Sur les murs, quatre silhouettes massives d’hommes, dont le style me rappelle Enki Bilal mais aussi, peut-être par le choix des couleurs, cet Homme-Ciel peint par Yves-Marie Péron. Il y a parfois des correspondances étranges qui s’établissent entre les œuvres, les couleurs et les hommes. Ainsi, je ne peux pas voir un graffiti, un dessin sur un mur sans penser à mon fils qui se passionne pour cet art particulier, un art rebelle, comme le furent autrefois de nombreux courants artistiques, las de la tradition et de l’académisme. Quel est le rôle de l’artiste dans notre société actuelle? Cette silhouette massive d’homme vêtu de rouge que des autorités soucieuses d’ordre et de propreté s’empresseront peut-être de faire rapidement disparaître, semble vouloir répondre qu’il s’agit d’abord d’être là, présent, les yeux ouverts sur un monde de plus en plus opaque et complexe, malgré les discours de transparence. L’artiste, aujourd’hui, est le révélateur des ambiguités de notre civilisation, de ses hypocrisies, de son incontinence…

Alors, faites vos jeux! Rien ne va plus…L’art ou l’eau de Javel?

(le dessin est de Paul Bloas, merci Clara la Brestoise!)

 

Mercredi 29 Décembre


Fruits de mer. Ici, même les mollusques ont une vie amoureuse. Mais l’histoire ne dit pas de qui est amoureux le bigorneau. D’une étoile de mer? D’un grain de sable? D’une jolie baigneuse? D’une sirène? La question reste ouverte et si vous avez des informations sur ce sujet brûlant, vous pouvez écrire à la rédaction qui transmettra. Vous pouvez aussi vous amuser à trouver, sur votre prochain plateau de fruits de mer, des crabes obsédés, des moules lubriques, des praires jalouses comme des puces de sable, des crevettes volages, des langoustines échangistes ou bien des encornets ouverts à toute proposition et plus si affinités… La mer n’a pas encore livré tous ses secrets et parfois je me dis que c’est tant mieux. On a déjà assez à faire avec les humains, non?

 

Jeudi 30 Décembre


Inventaire. Je pense que vous avez déjà joué à ce jeu qui consiste à disposer divers objets hétéroclites devant un partenaire puis à les cacher pour qu’il essaie de se souvenir du plus grand nombre de choses possible. Ce souvenir m’a donné l’idée de cette photo. Je suis une grande adepte du nettoyage par le vide et la tirelire en forme de chien doit doit être un des plus vieux objets que je possède. Il m’a été offert quand j’étais enfant par des amis de mes parents que j’aimais beaucoup. Les photos d’enfance sont rares, elles aussi et elles prennent la poussière dans un coin. Je préfère regarder celles de mes enfants.  De la peinture et un pinceau parce que régulièrement, ça me prend, j’ai envie de jouer avec les couleurs. Un coupe-papier qui ne me sert plus beaucoup depuis que le mail existe. Dommage…. c’est si agréable de recevoir du vrai courrier. Un stylo-plume parce que c’est le signe de la consécration. En CP, j’ai commencé par écrire au crayon mine puis au bic et enfin, gloire totale, au stylo-plume. Depuis, j’en ai eu des dizaines et c’est mon outil favori. Un galet, un coquillage parce que j’aime savoir que la mer n’est pas loin. Un pince-nez. Sur un bureau, ce n’est pas très utile mais quand on fait du dos crawlé, si. Des cahiers. Une magnifique trousse faite par Armande. Un petit hippopotame offert par Clara et qui m’accompagnera désormais dans mes séances d’écriture. Un iPhone parce que je suis Apple-Addict et qu’il me sert à tout. Un pot de crème pour le visage transformé en pot à trombones pour que mes feuilles ne s’envolent pas quand il y a du vent d’Ouest et puis un petit fourre-tout en tissu pour mes gommes. J’ai oublié quelque chose? Oui, photo dans la photo, des feuilles d’automne qui servent de dos à une carte de visite. Bien, maintenant fermez les yeux et testez votre mémoire!

 

Vendredi 31 Décembre


Se vider la tête. En allant marcher, sur le sentier qui longe la baie d’Audierne. Là, nul obstacle pour adoucir la mer qui arrive, ruante, écumante, chargée de sel et de goémon, des chevelures d’embruns sur la crête des vagues, encore ivre de son immensité. Les galets roulent sous les pas, la dune se fait lit d’herbes odorantes. Il n’y a plus qu’à laisser les pensées se dévider jusqu’à l’horizon puis les rappeler, d’un petit mouvement de yo-yo, pour les voir revenir toutes propres et essorées, dorées par la lumière du soleil d’hiver qui se couche tôt dans la mer en mouvement. Voilà. Maintenant l’année peut se terminer.

 

Samedi 1er Janvier 2011


Adjectifs. Sur le principe bien connu de la galette bretonne improvisée, piochez, dans la liste qui suit, les ingrédients qui vous plaisent et composez une année à votre goût. Puis dégustez avec un peu de cidre ou de champagne… Bloavez Mad!

Tendre. Epatante. Curieuse. Pleine. Lumineuse. Etonnante. Calme. Bleue. Douce. Sereine. Erotique. Dingue. Voyageuse. Chuchotante. Riche. Fulgurante. Artistique. Végétale. Exotique. Chocolatée. Musicale. Insensée. Géante. Sportive. Souriante. Effrontée. Délicieuse. Marine. Platonique. Déserte. Apaisée. Forestière. Bercée. Sensuelle. Enrubannée. Brillante. Aventureuse. Poilue. Citronnée. Infernale. Drôle. Spinozienne. Epicée. Mutante. Crémeuse. Caféinée. Inspirée. Culturelle. Fleurie. Amoureuse. Ensoleillée. Excitante. Farfelue. Etoilée. Aérienne. Orangée. Merveilleuse.

 

 

27 réflexions sur “ Journal d’hiver (2) ”

  1. Alors moi, pour cette année je rêve d’une année farfelue curieuse et caféinée ! Pour toi, je souhaite une année artistique, inspirée et hum, hum, hum érotique ! C’est Anne-Judith qui a dit que la femme de 40 ans est à son apogée, alors profite !

    1. @ Armande : puisque désormais j’ai ton accord, je vais en profiter! 😉 Mais tu n’es pas dans la quarantaine, toi aussi??? A bientôt Dame Armande et bon retour à la vie sauvage du collège… 😀

  2. Bonne année à toi aussi 🙂 Je te souhaite joie, bonheur, amour, belles lectures, inspiration ;), santé ! Et j’adore le coup du bigorneau amoureux 😉 mdr !

  3. bonne année Gwenaëlle.
    Puisque tu m’y as invité, j’ai choisi les voeux que tu m’offrais dans ta liste : Epatante. Curieuse. Pleine. Lumineuse. Etonnante. Dingue. Voyageuse. Fulgurante. Artistique. Insensée. Géante. Souriante. Effrontée. Délicieuse. Sensuelle. Brillante. Aventureuse. Infernale. Drôle. Epicée. Caféinée. Inspirée. Culturelle. Ensoleillée. Excitante. Farfelue. Etoilée. Aérienne. Merveilleuse.
    Tu as su trouver tout ce que je souhaitais pour 2011, bien joué ^^

    à part ça, j’aime beaucoup ton journal, surtout ta production du lundi 27, que je trouve très réussie (même si le reste l’ait aussi, remarque)

    1. @ Constance : merci! Ravie que tu aies trouvé de quoi te satisfaire pour les douze mois à venir… on voit là l’appétit adolescent! 😉 Je te souhaite également plein de bonnes choses et surtout de pouvoir suivre ta voie puisque c’est l’année du grand changement! 😉

    1. @ ClaudiaLucia : Très belle année à toi et à Francis, ainsi qu’à toute la famille. De la joie, du bonheur dans le livres et ailleurs, plein d’autres petits et petites Minuscules et quantité de voyages en Italie! 😉

  4. C’est un vrai plaisir de parcourir ton journal et de partager tes émotions…
    Que ton blog continue à nous épater et à nous surprendre en 2011!
    Belle nouvelle année!

  5. OOOOOOh sympa de picorer des adjectifs ! 🙂

    Je t’en prends quelques-uns, merci ! 😉

    Je te souhaite une très belle année remplie de plume en folie ! 😉

  6. Vraiment très bien ce journal d’hiver… Je l’ai parcouru avec grand plaisir en t’imaginant dans ta vie quotidienne à Douarnenez. Bonne année 2011…. féconde !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s