Les dessous de table

Le point d’ancrage des nouvelles qui composent ce recueil, c’est la cuisine, le repas, la nourriture. Dans Juste un petit verre de retsina, l’auteur évoque en quelques mots bien sentis la cruauté de la vie. Dans Les amis de Gustave, lors d’une grande fête familiale, se prépare une surprise qui ne sera pas du goût de tout le monde… Quelqu’un a téléphoné, dit l’homme à sa femme et c’est une trahison qui surgit, parce que la mémoire elle aussi a trahi…

Les effets néfastes du hasard, de la maladie, de l’âge, de la guerre, de la distraction sont passés en revue à travers une plume souvent acide, alerte, toujours. A travers ses récits brefs, Nicole Versailles appuie d’un doigt précis là où ça fait mal. Sans doute a-t-elle longtemps observé ses proches, ses amis, les inconnus croisés dans la rue. On sent cette capacité, chez elle, à saisir le moment exact où tout peut basculer. Car la vie n’est pas ce bonbon rose qu’on déballe en riant. Non, la vie, c’est une mauvaise surprise, une apparence trompeuse qui se transforme en double peine. La vie, c’est se réjouir de la santé de son enfant parce qu’ailleurs, un autre enfant est mort. La vie, c’est aussi cet amour trop grand d’une mère pour son fils…

Des nouvelles couleur anthracite avec quelques rayons de soleil ici et là. Une tragi-comédie humaine criante de vérité : voilà comment je définirais ces nouvelles…

Je conseille ce recueil à tous les amateurs du genre, qui ne seront pas déçus, et aux autres qui découvriront là une manière de croquer ses semblables toute en subtilité.

Car les dessous de table sont au repas ce que la marge est à la page…

Merci à Nicole Versailles, qui tient aussi un blog sous le pseudonyme de Coumarine. A lire aussi, l’avis de Clara et d’Aifelle

Les dessous de table, Nicole Versailles, Memory Press, 12 €

14 réflexions sur “ Les dessous de table ”

  1. Super ton billet, on voit bien la fille qui a l’habitude d’écrire, tu as parfaitement résumé ce qui fait le charme de ce recueil de nouvelles. A déguster sans modération.

  2. eh oui! MERCI Gwénaëlle
    Je me retrouve dans ta note de lecture, comme je me suis retrouvée dans les notes de Clara, d’Aifelle et d’Antigone aussi…
    Oui dans la vie de tous les jours, je me retrouve souvent « en état d’observation ». Puis j’aime écrire à partir de là…
    C’est souvent ce que je fais sur mon blog, depuis 6 ans déjà…

  3. Les recueils de nouvelles ont de plus en plus de succès sur les blogs et je dois dire que je fais partie de celles qui y ont pris goût « sur le tard ».

    1. @ Sylire : certains sont très réussis et les histoires sont souvent surprenantes… ce qui amène toujours une réflexion chez le lecteur. C’est un genre à part mais qui mérite qu’on s’y intéresse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s