Savemore

Matthew Worth est un flic un peu paumé. Plaqué par sa femme parce qu’il ne peut pas avoir d’enfant, confiné à la surveillance d’un supermarché parce qu’il a frappé un collègue, il a tout le temps de réfléchir à l’insatisfaction qui envahit sa vie et de rêver de Gwen, la jolie caissière qui travaille parfois en même temps que lui. Il comprend vite que celle-ci se fait régulièrement tabasser par son petit ami. Il aimerait bien faire quelque chose pour l’aider mais évidemment, Gwen lui fait comprendre qu’elle n’a besoin de personne. Jusqu’au jour où…

Jusqu’au jour où – enfin, c’est plutôt une nuit – Gwen, après plusieurs absences, revient, rouée de coups et prête à demander de l’aide à ce flic si gentil. Pour cela, Worth va devoir accepter un rôle à contre-emploi et passer du côté des hors-la-loi…

Savemore – du nom du supermarché où les deux personnages principaux travaillent – est un polar qui se lit d’une traite. Relativement court, très bien ficelé, il fait partie de ces livres sur lesquels on tombe, un peu dubitatif et que, très vite, on ne peut plus lâcher avant d’avoir le fin mot de l’histoire… A recommander aux amateurs de bons polars aux petits oignons!

Savemore, Sean Doolittle, Rivages/Noir, 9€50

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s