Fume et tue

Sale temps pour les fumeurs. Exclus des lieux publics, sommés d’arrêter en privé et condamnés à fumer dehors dans le froid et sous la pluie, beaucoup finissent par céder au diktat sanitaire. A coups de patchs, de gélules ou d’aiguilles, ils tentent de mettre fin  à ce vice coûteux. Fabrice Valantine, lui, décide de se rendre chez un hypnotiseur. Et ça marche : il n’a plus aucune envie de fumer. Le petit cylindre blanc le laisse désormais complètement indifférent… Cependant, un événement dramatique survient. Fabrice craque et se raccroche à la cigarette, comme un noyé à une bouée. Là, surprise : il ne ressent plus aucun plaisir. Les blondes n’ont plus aucun effet sur lui. Sauf… s’il les fume dans une circonstance bien particulière : après avoir tué! Fabrice Valantine comprend alors que s’il veut retrouver sa jouissance de fumeur, il va devoir se transformer en serial-killer…

Bien que n’étant pas fumeuse, j’ai savouré chaque volute de ce livre… Avec un style inimitable, fait de distance, d’humour à froid et de dérision, Antoine Laurain pose peu à peu les jalons d’une histoire drôle, férocement drôle… Un peu moins équilbré peut-être que Carrefour des Nostalgies, ce roman partage néanmoins avec lui certains traits : l’art de manier l’absurde, le regard moqueur porté sur une société où la liberté s’oppose à l’hygiène et la figure du mentor, chère à l’auteur.

Un roman en forme d’ode politiquement incorrecte. A savourer sans modération car, pour le moment, lire ne tue pas… du moins, pas encore!

Edit de 11h00 : je manque à tous mes devoirs! J’ai oublié de remercier Brize qui a fait voyager ce livre jusqu’à chez moi…

Fume et tue, Antoine Laurain, Editions Le Passage, 17€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s